تونس اليوم Lettre ouverte de la chaîne Nessma à Mediascan

الحمهورية 0 تعليق ارسل طباعة تبليغ حذف
  ثقافة
img.jpg

Madame, Monsieur,

Ce n’est pas sans surprise que nous constatons que Mediascan continue de produire et diffuser des résultats de mesures d’audience durant la dernière période du confinement sur la base de méthodes éculées non moins surprenantes.

En effet, en dépit de l’évolution du système de mesure d’audience partout dans le monde, Mediascan persiste curieusement à maintenir une méthode vieille de plus de 30 ans qui se limite à la capitale, Sfax et Sousse et exclue le reste du pays sans tenir compte de l’évolution démographique des autres régions et de la qualité de cette évolution. Comme si les habitudes comportementales des habitants de ces zones que vous occultez et qui représentent plus de 60% de la population du pays, n’avaient aucun poids ni intérêt pour les médias et ne devaient pas entrer en ligne de compte dans votre réalité ainsi amputée.

Pour nous assurer de la crédibilité et de la réalité de vos résultats d’audience parcellaires, nous serions curieux de connaitre le contenu détaillé de la méthode artisanale que vous avez adoptée pour effectuer notamment les dernières mesures qui ont été partagées depuis le 21 Mars, alors que le pays est en confinement total, et durant les premiers jours du mois de Ramadan. En effet, vous fondez habituellement votre méthode sur la base d’interviews dites en face à face, effectuées au crayon par des enquêteurs sur le terrain et prétendument sur une population censée représenter « un échantillon représentatif incluant toutes les strates de la société, avec tout ce qu’elles impliquent en termes de différences socio-démographiques ». Aussi, doit-on se poser la question légitime de savoir par quel tour de passe-passe vous avez pu organiser des interviews en face à face avec des citoyens en principe confinés et quelle est à partir de là la pertinence scientifique de la constitution de votre échantillon et de vos résultats ?

Or, compte tenu de la méthode que vous utilisez, il est clair que la marge d’erreur du résultat obtenu ne qu’être énorme. Comment pouvez-vous, en effet, estimer et certifier avec exactitude l’ampleur de cette marge d’erreur sans tenir compte et sans pouvoir contrôler la rigueur avec laquelle les enquêtes de terrain ont été menées. Car, contrairement à la concurrence, qui permet d’auditer, a posteriori, toutes les interviews d’enquête enregistrées et donc de vérifier l’exactitude des résultats obtenus, aucun audit n’est en revanche possible sur vos enquêtes empiriques effectuées sur la base de votre méthode. Ceci ne peut évidemment que conférer à vos résultats un caractère opaque, invérifiable et très peu fiable. C’est ce qui explique d’ailleurs les différences largement contradictoires entre vos résultats et ceux de vos concurrents. Et c’est également ce qui rend à la fois très discutable et réfutable la méthodologie que vous suivez avec des conséquences directes très dommageables sur l’audience des chaînes de télévision, leurs revenus publicitaires voire sur le maintien de leur activité et leur existence.

Nous espérons que vous en êtes conscient, et nous pensons que le minimum d’honnêteté intellectuelle et de probité déontologique devrait vous inviter à prendre votre activité avec plus de sérieux, de revoir avec plus de rigueur la constitution de vos échantillons pour qu’ils représentent fidèlement la population tunisienne et de réaliser que vous portez une lourde responsabilité lorsqu’il s’agit de présenter aux téléspectateurs, à l’opinion publique, aux annonceurs publicitaires et aux sponsors la réalité des audiences dans le pays.  Pour ce faire, seules les méthodes d’enquête et de mesure évoluées, avérées et communément admises aujourd’hui par les spécialistes sont à même de permettre au secteur audiovisuel d’évoluer dans la transparence et aux chaînes de poursuivre leurs activités dans le cadre d’une compétition saine et un environnement sécurisé et de confiance.

Aussi, nous estimons être en droit de vous mettre en demeure soit de revoir fondamentalement, à partir de la semaine prochaine, vos échantillons de sorte qu’ils représentent l’ensemble de la population tunisienne et couvrent les 24 gouvernorats, sinon de mettre fin à votre activité qui ne fait qu’abuser l’opinion publique et tromper les différents intervenants du secteur. Mais dans le cas où vous vous obstineriez à continuer votre activité et à nous associer à cette imposture, nous vous demandons instamment de ne plus intégrer ni citer la chaîne Nessma dans vos enquêtes bancales et vos résultats fallacieux et ce à partir de lundi 4 Mai.

 

La Direction Générale de Nessma

 

 


هذا المحتوي ( تونس اليوم Lettre ouverte de la chaîne Nessma à Mediascan ) منقول بواسطة محرك بحث مصر 24 وتم نقله كما هو من المصدر ( الحمهورية )، ولا يعبر عن وجة نظر الموقع ولا سياسة التحرير وانما تقع مسئولية الخبر وصحته علي الناشر الاصلي وهو الحمهورية.

أخبار ذات صلة

0 تعليق